L’empathie ? Il y a une app pour ça

L’empathie ? Il y a une app pour ça

Screenshot 2017 02 20 15.36.08

Dans son discours d’adieu, Obama a passé du temps à répéter que nous étions enfermé dans notre bulle  et que nous étions devenus prêt à croire tout et n’importe quoi tant que cela nourrit nos croyances.

« Read Across the Aisle » souhaite corriger ce biais naturel (et cognitif?) en identifiant le type de news que vous lisez en vous recommandant petit à petit des infos qui vous poussent en dehors de votre zone de confort.

Après l’affaire Facebook, accusé de maintenir ses utilisateurs dans leur petite bulle en ne les nourrissant que d’infos allant dans le même sens que les news qu’ils lisent, cette app propose de vous emmener du coté opposé de vos croyances politiques.

Bien sur, nous n’avons pas attendu les réseaux sociaux pour nous entourer de relations ayant des vues politiques semblables. Bon, sauf la famille. Mais là comme dit le proverbe « on ne choisit pas ». Ce qui est sur est que l’objectif des réseaux sociaux est simple : garder votre attention le plus longtemps possible en utilisant des algorithmes qui vous nourrissent de ce que vous vouler lire et entendre.

Cette nouvelle application – seulement disponible aux US malheureusement – est destinée à élargir vos horizons en vous confrontant aux arguments de ceux qui ne pensent pas comme vous.

C’est comme une montre Whithing ou votre bracelet Fitbit qui vous rappelle que vous êtes resté assis trop longtemps et vous indique qu’il est temps de vous lever et faire un peu d’exercice.

Selon Niwk Lum, le fondateur de BeeLine Reader –  l’éditeur de l’app – “Read Across the Aisle” vous aidera à remarquer que vous penchez d’un certain coté avant de vous proposer de prendre une autre perspective en jetant un oeil dans la bulle des autres.

magie
Screenshot 2017 02 20 15.43.02

D’autres tentatives existent – toutes en anglais à notre connaissance – comme par exemple Escape Your Bubble, une extension pour Facebook qui insère dans votre timeline Facebook des histoires positives provenant de « l’autre coté ».

Il y a aussi la newsletter Hi From the Other Side ou le site de matching Red Plus Blue project qui essaient de développer l’empathie entre personnes ayant des idées opposées pour qu’elles se rencontre pour en parler.

Si vous parlez couramment le néerlandais vous pourriez aussi tester « Waarom Kies jij » (Pourquoi vous choisir) qui est une plateforme permettant de chatter avec une personne ayant un point de vue politique différent.

Read Across The Aisle a été financé par Kickstarter.

Challenge 2017

Challenge 2017

2017 va débuter et il est d’usage de partager ses bonnes résolutions. Ces engagements personnels annoncent souvent la correction d’un défaut : arrêter de fumer, de boire, d’être négatif, d’être dépensier…

Il s’agit alors d’améliorer une lacune plutôt que de se lancer un vrai défi d’apprentissage, de dépassement personnel ou de vrai changement.

Selon l’étude de Richard Wiseman, chercheur en psychologie de l’université de Bristol, qui en 2007 a interrogé 3000 personnes sur leur 90% des bonnes résolutions sont abandonnées avant la fin du mois de Janvier.

Les résolutions devraient être une salle de sport qui se transforme en bar à partir de fin janvier.

Sauf si vous vous appelez Zuckerberg et faites savoir chaque année vous vous donnez un an pour relever un défi personnel :

  • 2009 : Porter une cravate tous les jours pour montrer qu’il est sérieux à propos de la croissance de Facebook
  • 2010 : Apprendre le mandarin pour maintenir une conversation avec sa future femme
  • 2011 : Manger ce qu’il tue pour devenir végétarien
  • 2012 : Coder tous les jours pour ne pas perdre le lien avec la techno
  • 2013 : Rencontrer une personne nouvelle chaque jour pour ne pas perdre le lien humain
  • 2014 : Faire une note manuscrite de remerciement chaque jour pour rendre Facebook plus humaine
  • 2015 : Lire 2 livres de management par mois pour améliorer son style de management
  • 2016 / construire son AI pour la maison ET courir 365 miles pour être à la page
  • UPDATE, son challenge pour 2017 est de visiter 12 endroits différents dans chaque état américain pour rencontrer (et écouter) des gens afin de comprendre leurs besoins et problèmes. Les « Zuckerberg challenges » ayant toujours un objectif précis le magazine WIRED se demande si Zuck n’aurait pas une idée derrière la tête…. Une idée encore plus effrayante que Trump à la Maison blanche…

Et là ça devient intéressant : Utiliser le début d’année pour se donner un défi à relever et le partager avec qui vous écoute pour ne pas faire marche arrière !

Pour 2016  le projet a été assez simple : Faire une vidéo par jour pour apprendre à parler devant une caméra, dérouiller mon anglais et apprendre les bases du montage vidéo.
Le résultat a été 80 vidéos filmées du 01 janvier au 18 mars sous le pseudo « Le Parisianer » sur Youtube et dont le teaser est ici :

Pour 2017, je reste dans la lignée : 1 article par jour pour partager ce que j’ai appris ou expérimenté dans la journée et qui m’a aidé à améliorer mes capacités de concentration et de productivité.

Je travaillerai l’orthographe et la grammaire en 2018…ou 19, pour l’instant, il est temps de marcher

 

Mode d’emploi de ce Blog

Mode d’emploi de ce Blog

Tendance. Mode d’emploi de ce blog. Pas sur que je puisse adapter ce système à chaque article de ce blog. L’idée est de vous orienter selon la crédibilité de la tendance et sa faisabilité. Ce qui ne fonctionnera qu’avec les articles sur les tendances, évidemment. 

Évaluation de la tendance

Sous le titre de chaque article se trouve :

• Le niveau de Crédibilité représente le nombre de recherches et d’expérimentations disponibles en entreprise.
• Le niveau de Faisabilité détermine le niveau de complexité de mise en œuvre de la tendance en entreprise.

Ces chiffres sont purement indicatifs. Une tendance notée 5/5 ne sera pas forcément meilleure qu’une idée notée 0/0. Une tendance notée 5/5 sera moins complexe à mettre en place et demandera moins de prise de risque car elle a été largement documentée. Par contre, il est très probable que vos concurrents l’aient déjà compris depuis longtemps !
mode d'emploi des tendancesMode d’emploi. Exemple de notation :

  • Crédibilité 0 / Faisabilité 0 : Idée vraiment étrange et complexe à mettre en oeuvre. Oserez-vous la considérer ?
  • Crédibilité 1 / Faisabilité 3 : Tendance facile à mettre en place mais sans doute jugée comme peu crédible, idée qui n’a sans doute jamais été expérimentée. Foncez ?
  • Crédibilité 3 / Faisabilité 1 : Certaines entreprises ont commencé à mettre en place cette pratique, peut-être que des universitaires mènent des recherches sur celle-ci. Risquez ?
  • Crédibilité 5 / Faisabilité 5 : Tenndance supportée par des recherches scientifiques éprouvées. Concept rassurant mais peut être pas si innovant puisque des entreprises la mettent déjà en pratique.

Pour vous aider à vous y retrouver, dans ce mode d’emploi, l’image illustrant l’article est dans la dominante de l’idée : Rouge, Orange,  Violette ou Grise. Vous remarquerez que l’on retrouve les différentesstratégies d’innovation, de radicale (0/0) à continue (5/5). 

Mise à Jour 2021 du mode d’emploi

Comme vous l’avez sans doute remarqué, j’ai arrêté d’écrire sur les tendances. Et ce, pour plusieurs raisons :

  • Tout le monde fait de la tendance. C’est une bonne chose que la tendance est démocratisée. C’est la somme de documents, vidéos,
  • La chasse au tendance est trop contemplative pour moi. Je préfère réponse à des questions plus concrètes comme « que fait-on maintenant ? » et « par quoi faut-il commencer ? »
  • Je m’intéresse aujourd’hui d’avantage à la « trendability » ou « tendancabilité » qui s’intéresse à l’intégration des tendances en entreprise. Mode d’emploi